volontaire

volontaire [ vɔlɔ̃tɛr ] adj. et n.
• 1538; voluntaire 1265-1270; lat. voluntarius
1Qui résulte d'un acte de volonté (et non de l'automatisme, des réflexes ou des impulsions). Acte, activité volontaire. « L'observation est active et volontaire » (Duhamel). Mort volontaire : suicide. « Parmi les nombreuses omissions que j'ai commises, il y en a de volontaires » (Baudelaire). délibéré, intentionnel, voulu. Muscle volontaire, dont la contraction dépend de la volonté (opposé à lisse) .
Qui n'est pas l'effet d'une contrainte, qui n'est pas forcé. La réquisition « pour suppléer aux enrôlements volontaires » (Madelin ). Contribution volontaire.
2Qui a, ou marque de la volonté, une volonté ferme. décidé, opiniâtre. « Un homme d'affaires volontaire » (Aragon). Un visage, un menton volontaire.
Péj. Qui n'en fait qu'à sa tête. capricieux , entêté.
3Qui agit librement, sans contrainte extérieure. Être volontaire pour un travail. Spécialt Engagé volontaire : soldat qui s'engage dans une armée sans y être obligé par la loi.
N. m. (1606) « Les volontaires de 1792 » (Bainville). Spécialt Soldat, ou toute personne qui se propose pour une action dangereuse, une expédition périlleuse, etc. « Le commandant félicita les volontaires » (Chardonne ).
N. Personne bénévole qui offre ses services par simple dévouement. On demande un, une volontaire. Plais. Désigner un volontaire.
⊗ CONTR. Involontaire; forcé.

volontaire adjectif (latin voluntarius) Qui résulte d'une décision librement choisie et non imposée : Un engagement volontaire dans l'armée. Qui procède de la volonté et non de l'automatisme physiologique : Mouvements volontaires. Qui marque de la volonté, de l'autoritarisme : Un menton volontaire.volontaire (synonymes) adjectif (latin voluntarius) Qui résulte d'une décision librement choisie et non imposée
Synonymes :
- délibéré
Contraires :
- forcé
Qui procède de la volonté et non de l'automatisme physiologique
Contraires :
- réflexe
- spontané
Qui marque de la volonté, de l'autoritarisme
Synonymes :
- décidé
- entêté
- obstiné
- résolu
- têtu
Contraires :
- mou
volontaire adjectif et nom Qui fait preuve d'autorité, de volonté ferme : Il est volontaire, il sait ce qu'il veut. Qui accepte de son plein gré une mission difficile ou dangereuse, une tâche ou un service bénévole : On demande des volontaires pour secourir les sinistrés. Soldat qui a contracté un engagement sans y être obligé. (On dit aujourd'hui engagé volontaire.) ● volontaire (citations) adjectif et nom Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 La Révolution leur criait : — Volontaires, Mourez pour délivrer tous les peuples vos frères ! — Contents, ils disaient oui. Les Châtiments, À l'obéissance passive, II, 7 volontaire (expressions) adjectif et nom Volontaires de 1791, formations militaires issues d'une libre conscription et rassemblées, après la fuite du roi, en bataillons de volontaires. Volontaires étrangers, appellation donnée, pendant les deux guerres mondiales, à des formations d'étrangers venues librement combattre pour la France. Volontaires nationaux, nom donné en 1792 aux gardes nationaux réquisitionnés pour les armées.

volontaire
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d Qui se fait délibérément (par oppos. à involontaire). Acte volontaire.
d2./d Qui ne résulte pas d'une contrainte (par oppos. à forcé). Contribution volontaire.
d3./d Qui agit par sa propre volonté. Engagé volontaire.
d4./d Qui a ou qui dénote de la volonté (sens 2). Un tempérament, un air volontaire.
rII./r n.
d1./d Personne qui s'offre d'elle-même à accomplir une mission dangereuse, une tâche désagréable, etc.
d2./d n. m. Soldat qui sert dans une armée en vertu d'un engagement volontaire.

⇒VOLONTAIRE, adj. et subst.
A. — 1. Qui procède de la volonté et non des automatismes, des réflexes ou des impulsions. Anton. automatique, involontaire, réflexe, spontané. Action, contraction, mémoire, mouvement volontaire. On ne doit pas être dupe de l'analyse classique qui distingue dans le temps plusieurs phases de l'activité volontaire: délibération, décision, exécution (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 187). Mais petit à petit, avec l'entraînement [dans la conduite automobile], tout devient plus facile; les gestes volontaires du début deviennent automatiques (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 275). V. automatique ex. 1.
Acte volontaire. Acte qui résulte de la volonté, qui est délibéré. La volonté est déterminée par l'intellect. Le jugement n'implique pas d'acte volontaire; il est une idée claire qui s'affirme par elle-même (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 200). V. aboulie ex. 2, acte1 ex. 9, attention ex. 7.
Attention volontaire. V. attention I A 3 b.
NEUROL., PHYSIOL. Muscle volontaire. Muscle qui se contracte sous l'influence de la volonté. Synon. muscle strié. On sait aujourd'hui que l'acétylcholine intervient également dans la conduction de l'influx nerveux et sert d'intermédiaire entre le nerf moteur et le muscle strié volontaire (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 657).
2. Qui résulte d'une décision, d'un libre choix. Synon. délibéré, intentionnel, voulu; anton. contraint, forcé, imposé. Contribution, impôt volontaire; départ, exil volontaire; restriction, sacrifice volontaire. Le jeûne est une abstinence volontaire d'aliments dans un but moral ou religieux (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 244). La démission est la décision volontaire du fonctionnaire, par laquelle, pour des raisons très diverses, il renonce à ses fonctions et à ses avantages (BARADAT, Organ. préfect., 1907, p. 75).
a) [P. oppos. à accidentel] Incendie volontaire. L'erreur volontaire d'un employé qui avait confondu les réserves de l'affaire et ses bénéfices (MORAND, Londres, 1933, p. 298).
DR. PÉNAL. Synon. de intentionnel. Anton. involontaire. Coups et blessures volontaires. J'avais mission d'assurer, avec les gendarmes de la prévôté, les arrêts de rigueur de « cet officier » inculpé d'homicide volontaire (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 217).
b) ADMIN. Assurance volontaire. Assurance que l'on choisit, à laquelle on souscrit en toute liberté. Les conditions d'admission à l'assurance volontaire des régimes d'assurance maladie existants (Réforme Sécur. Soc., 1968, p. 28).
c) DR. ,,Librement et spontanément consenti, sans contrainte`` (Juridique 1987).
— [P. oppos. à vente forcée] Vente volontaire (Juridique 1987).
— [P. oppos. à dépôt nécessaire] Dépôt volontaire (Juridique 1987).
d) Domaine milit. Engagement volontaire; enrôlement volontaire. Le recrutement volontaire se fait au moyen des engagements et des rengagements (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et adm. milit., 1954, p. 54).
e) [Planification familiale] La restriction volontaire des naissances, qui s'introduit de plus en plus dans les types de culture les plus divers (Traité sociol., 1967, p. 288). Interruption volontaire de grossesse.
3. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui procède du libre exercice de la volonté. Le refus marque la plus extrême tension entre le volontaire et l'involontaire, entre la liberté et la nécessité; c'est sur lui que le consentement se reconquiert: il ne le refusera pas; il le transcendera (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 438).
B. — [En parlant d'une pers.]
1. (Personne) qui fait preuve d'une volonté ferme, d'obstination. Synon. décidé, obstiné, résolu; anton. influençable, malléable. Individu volontaire; tendre et volontaire. Bonaparte est volontaire au delà de toute volonté (PROUDHON, Révol. soc., 1852, p. 111). Le volontaire tel que nous en avons fait le procès est un homme qui veut tout le temps vouloir, et qui se paralyse par cette volonté même (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 457). V. aboulique ex. 2.
— [En parlant d'un trait physique, d'un trait caractéristique] Qui dénote de la volonté. Front, mâchoire, menton, yeux volontaire(s); regard, voix volontaire; démarche, geste volontaire; calme, lenteur, mépris volontaire. Très bien, Poincaré, avec sa figure anguleuse et volontaire, son front gouvernemental. Il dit le mot juste (RENARD, Journal, 1895, p. 267). Elle leva le bras, et promena lentement ses doigts sur le beau front carré, le bourrelet volontaire des sourcils, les tempes, la joue (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 215).
— [En parlant de l'expression artist., graph.] Grande écriture volontaire. Tourbillon où le lyrisme emporté de Delacroix et le style volontaire d'Ingres se heurtaient (FAURE, Hist. art, 1921, p. 185). La dernière [la symphonie Jupiter] est d'humeur volontaire, bien qu'elle ne craigne pas de s'abandonner (GHÉON, Prom. Mozart, 1932, p. 329).
2. (Personne) qui accepte de son plein gré une tâche, une charge difficile ou désagréable, ou qui offre bénévolement ses services. Sapeurs-pompiers volontaires. Le comte de Chambordexilé volontaire (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 321). Cinquante mille volontaires du secourisme (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 95).
— Domaine milit. (Personne) qui propose ses services pour une action, une mission difficile. Être volontaire pour la guerre; enrôlé volontaire; corps de volontaires. Je suis volontaire pour commander le peloton (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 170). Ces volontaires de la mort étaient dans la marine l'équivalent des fameux Kamikaze (LE MASSON, Mar., 1951, p. 38).
Engagé volontaire.
HIST. Volontaires de 1791. Formations militaires issues d'une libre conscription, rassemblées en bataillons de volontaires après la fuite du Roi. Comme les bataillons des volontaires de 1791 et 1792, ils apportent à l'armée nationale les trésors de leur ardeur et de leur valeur (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 307).
MAR. MILIT., vx. Ensemble de gentilshommes destinés à former des officiers de marine, remplacés en 1792 par les aspirants de la marine (d'apr. LE CLÈRE).
Loc. En volontaire. À la fin du siècle dernier, (...) [les soldats] se sentaient dévoués à la même cause, chacun s'offrant en volontaire (TAINE, Philos. art, t. 1, 1865, p. 211).
P. plaisant. On va désigner des volontaires; volontaire désigné d'office. Il demande un volontaire. Trois secondes de réflexion chez les hommes. Puis l'un d'eux déclare:Oh! moi, je veux bien (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 38).
3. Péj., vieilli. (Personne) qui manifeste une volonté obstinée et exagérée. Synon. entêté, obstiné, têtu. Mon Dieu, s'écria-t-il, je suis comme un enfant.Un enfant volontaire et bien gâté, dit-elle (BALZAC, Langeais, 1834, p. 280). La fille, peu jolie, mais charmante, est un peu volontaire, comme un enfant gâté (STENDHAL, Mém. touriste, t. 1, 1838, p. 428).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Mais peut-être le public moyen s'exagère-t-il, dans un mouvement tel que celui du cubisme, la part du caprice, du volontaire et du gratuit (GILLET, Art fr., 1938, p. 168).
REM. Volonteux, -euse, adj., hapax. Plein de bonne volonté (d'apr. RHEIMS 1969). Jourdan pensa qu'il était temps de se servir du brabant neuf. La charrue avait encore les muscles tout bleus de la dernière foire, elle sentait le magasin du marchand mais elle avait l'air volonteuse (GIONO, Que ma joie demeure, 1935, p. 41).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Adj. A. En parlant de choses 1. 1265-70 « qui résulte d'une décision librement choisie » obedience voluntaire [d'une religieuse] (in LE GRAND, Statuts d'hôtels-dieu et de léproseries, recueil de textes du 12e au 14e s., 156-7 ds QUEM. DDL t. 4); 2. ca 1370 « qui résulte d'un acte de volonté » (NICOLE ORESME, Ethiques, III, 4, éd. A. D. Menut, p. 182: chose voluntaire est de laquelle le principe et cause est en celui qui la fait); 1872 spéc. muscles volontaires (LITTRÉ); 3. 1924 « qui porte les marques d'un caractère volontaire » mâchoire volontaire (GIDE, Si le grain, p. 465). B. En parlant de personnes 1. 1459 « qui ne veut faire que sa volonté, qui a une volonté capricieuse » (doc. Arch. de Tournai ds GDF. Compl.); 1559 (FROISSART, Chron., chap. CCVIII, Lyon, J. de Tournes, t. 1, p. 237: Le sire de Gommegines, qui estoit adonc jeune et voulontaire [éd. S. Luce, I, 464, t. 5, p. 217, 5 — de même que ms. Amiens, XVe s. —: volentrieux]); 2. a) ca 1470 « dont l'action n'est influencée par aucune contrainte » menteur volontaire (GEORGES CHASTELLAIN, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 5, p. 369); b) 1587 milit. « qui propose volontairement ses services » gens volontaires (LANOUE, Discours pol. et milit., XXVI, éd. F. E. Sutcliffe, p. 645); 3. id. « qui a de la volonté, résolu » (ID., ibid., VII, p. 186). II. Subst. 1. 1606 hist. romaine, plur. « esclaves rachetés par le trésor public et enrôlés dans l'armée; volontaires » [en lat. volones, de velle] (NICOT); 2. 1606 « roturiers rendant un service personnel aux bans et arrière-bans » (ibid.); 1680 « celui qui porte les armes pour le roi à ses frais, pour l'honneur » (RICH.); 3. av. 1646 milit. « celui qui assume de son plein gré une mission périlleuse » (Mém. du maréchal de Bassompierre, éd. de Chanterac, t. 3, p. 49: je la fis reconnoistre [une barricade] par mon volontaire qui estoit un jeune garçon de seise ans); 4. 1923 « personne bénévole qui offre ses services » en parlant de pompiers (RADIGUET, Le Diable au corps, Paris, Grasset, p. 18). Empr. au lat. voluntarius « (d'une personne) qui agit librement, volontairement », spéc. auxiliaria voluntaria « contingents volontaires »; voluntarii subst. plur. « soldats volontaires » (CÉSAR, TITE-LIVE); « (en parlant de choses) fait volontairement ». Fréq. abs. littér.:2 254. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2 431, b) 2 357; XXe s.: a) 3 018, b) 4 433. Bbg. QUEM. DDL t. 4. — REINER (E.). Les Doublets étymologiques... Wien, 1982, p. 62.

volontaire [vɔlɔ̃tɛʀ] adj. et n.
ÉTYM. 1538, Estienne; voluntaire, 1565-1570, in D. D. L.; lat. voluntarius, de voluntas. → Volonté.
———
I Adj.
A (Choses).
1 Qui résulte d'un acte de volonté, et non de l'automatisme, des réflexes ou des impulsions. || Acte, activité volontaire. Libre (→ Langage, cit. 4; sentiment, cit. 14). || Mouvements conscients (cit. 3) et volontaires. || Mémoire (1. Mémoire, cit. 3) volontaire. || L'attention (cit. 7) est une application volontaire de notre esprit. || Détermination (cit. 6) volontaire. || Mort volontaire. Suicide (cit. 3). || Mutilation (cit. 3) volontaire. || Exclusion, renoncement, omission (cit.) volontaire. Délibéré, intentionnel, voulu (→ Hautain, cit. 11; rétrécissement, cit. 1). || Erreur volontaire. || Limitation, restriction volontaire (→ Malthusianisme, cit. 1 et 2).
1 (…) en quoi consiste le progrès du système nerveux lui-même ? En un développement simultané de l'activité automatique et de l'activité volontaire, la première fournissant à la seconde un instrument approprié.
H. Bergson, l'Évolution créatrice, III.
N. m. || Le volontaire et l'involontaire (→ 1. Bien, cit. 1).
(1872). Spécialt (physiol.). || Muscles (cit. 1) volontaires, qui se contractent sous l'influence de la volonté. Strié (→ aussi Nerveux, cit. 4).
2 Qui n'est pas l'effet d'une contrainte, qui n'est pas forcé. || Impôt (cit. 4), contribution volontaire (→ Antisocial, cit. 1). || Enrôlement (→ Maison, cit. 15; réquisition, cit. 4), séquestration (cit. 1), exil (cit. 1 et 11), départ volontaire.
B (Personnes).
1 Qui a de la volonté, une volonté ferme. || Un homme, une femme volontaire. Décidé, fort, obstiné, opiniâtre (→ Âpre, cit. 17; fleur, cit. 15). || Un enfant volontaire et même entêté.Par ext. Qui annonce un caractère volontaire. || Visage (→ Bonté, cit. 7; humeur, cit. 39), menton, mâchoire volontaire (→ Bouche, cit. 6; hardi, cit. 7).
2 Qui agit librement, n'est pas contraint dans ses actes, dans son état. || Esclave volontaire (→ Assujettir, cit. 3; indolence, cit. 3). || « Victime pure et volontaire » (→ Bois, cit. 42).
Loc. (1864, Littré). Engagé (cit. 50) volontaire : soldat qui s'engage dans une armée sans y être obligé par la loi.
———
II N. (1606, « personne de qualité qui fait la guerre à l'occasion, qui est sans emploi fixe dans l'armée »).
1 (D'abord seult n. m.). Engagé volontaire (→ Enrôler, cit. 2). || Les volontaires de la Révolution (→ Bleu, cit. 13; électrique, cit. 4).Spécialt. Militaire, combattant qui se propose pour une action dangereuse (coup de main, reconnaissance, etc.). || Le commandant félicita les volontaires (→ Équipement, cit. 2). || Une volontaire.
2 (…) sous Louis XVI, des gentilshommes venaient en volontaires s'offrir au roi, et beaucoup d'entre eux, au 10 Août, se firent tuer pour lui.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 88.
2 N. m. ou f. Personne bénévole qui offre ses services par simple dévouement (→ Gagner, cit. 52). || Les pompiers d'une petite ville sont des volontaires (→ 1. Pompier, cit. 2). || On demande un, une volontaire pour faire ce travail.Par plais. || Personne ne se propose ? Bon, je vais désigner un volontaire.
CONTR. Automatique, instinctif, involontaire, réflexe, spontané; forcé, obligatoire. — Obéissant.
DÉR. Volontairement, volontariat, volontarisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • volontaire — Volontaire. adj. de tout genre. Qui se fait sans contrainte, de franche volonté. Action volontaire. mouvement volontaire. accord, traité volontaire. on ne vous y force pas, cela est volontaire. Volontaire. s. m. Homme de guerre qui rend service… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • volontaire — (vo lon tê r ) adj. 1°   Il se dit de tout ce qu il est en notre pouvoir de faire ou de ne pas faire. Mouvement volontaire. •   Eh bien, dis moi, l amour est il si volontaire ?, TRISTAN Panthée, III, 9. •   Afin qu une action soit volontaire, il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VOLONTAIRE — adj. des deux genres Qui se fait sans contrainte, de pure volonté. Action volontaire. Mouvement volontaire. Accord, traité volontaire. Une contribution volontaire. Engagement volontaire. En termes militaires, Engagé volontaire, Celui qui a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • VOLONTAIRE — adj. des deux genres Qui se fait sans contrainte, de pure volonté. Action volontaire. Mouvement volontaire. Accord, traité volontaire. On ne vous y forcera pas, cela est volontaire. Une contribution volontaire. Enrôlement volontaire. VOLONTAIRE,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Volontaire — Bénévolat Le bénévolat est une activité de service non rétribuée et choisie volontairement qui s exerce en général au sein d une association, d un syndicat ou d une structure publique. Celui ou celle qui s adonne au bénévolat est appelé bénévole …   Wikipédia en Français

  • volontaire — adj., plein de bonne volonté ; capricieux : VOLONTÉRO, A, E (Albanais, Annecy, Thônes, Villards Thônes) ; k a d la rvriyà (Arvillard). E. : Ressource …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Volontaire des Armees — Volontaire des Armées en France Le statut de volontaire dans les armées françaises est défini par le décret no 98 782, du 1er septembre 1998 modifié par le décret no 2000 1253 du 20 décembre 2000 et par le décret no 2004 106 du 29… …   Wikipédia en Français

  • Volontaire de la solidarite internationale — Volontaire de la solidarité internationale Les Volontaires de Solidarité Internationale participent au sein d une ONG à une action de solidarité internationale de développement ou d urgence humanitaire. Pour un temps déterminé, ces volontaires… …   Wikipédia en Français

  • Volontaire Civil à l'Aide Technique — Le Volontariat Civil à l’Aide Technique (VCAT) est un dispositif français qui offre la possibilité aux ressortissants de l Union Européenne agés de moins de 28 ans, à partir de l’année 2000 et dans le cadre du service national universel français …   Wikipédia en Français

  • Volontaire Civil à l'Aide Technique — Volontaire Civil à lAide Technique (VCAT) is a voluntary service in the French overseas territories for citizens from France, citizens of other EU member states or citizens of countries belonging to the European Economic Area.External links*… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.